Contact
Restez informé

En validant, vous acceptez les mentions légales

La place des grandes entreprises dans l’économie française

Avec plus de 100 membres, l’Afep représente les grandes entreprises françaises et étrangères établies en France. Au niveau mondial, celles-ci emploient près de 6 millions de salariés et réalisent un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 1 700 Md€. Ces entreprises présentent les caractéristiques spécifiques aux groupes fortement internationalisés ; leur nécessaire présence sur les marchés extérieurs est porteuse de croissance et d’emplois en France. Elles contribuent à l’image de la France en dehors de nos frontières.

Dans une récente étude, l’INSEE identifie 217 grandes entreprises françaises sur un total de 2,7 millions d’entreprises (dont 4 600 ETI et 130 000 PME).

Au sens de la loi de modernisation de l’économie, les grandes entreprises sont celles dont l’effectif dépasse 5 000 salariés ou dont le chiffre d’affaires est supérieur à 1 500 M€. Celles-ci représentaient en 2009 :

  • 31 % de l’emploi total (soit 3,5 millions de salariés)
  • la moitié du chiffre d’affaires réalisé à l’export
  • 30 % de l’excédent brut d’exploitation
  • un tiers de la valeur ajoutée produite en France (ou 17 % du PIB)
  • près des deux tiers des dépenses intérieures de recherche et développement (R&D)

En matière de rémunération, les données du Ministère du Travail  font apparaître un niveau de rémunération pour les salariés des grandes entreprises supérieur à la moyenne de près de 15 % (28 710 €/an contre 25 100 €/an).

Ces différents agrégats illustrent l’importance des grandes entreprises dans le tissu productif français et leur contribution à l’économie nationale. Le dynamisme des grandes entreprises françaises représente un véritable atout pour répondre aux enjeux de l’économie française du 21e siècle : développement de l’emploi et de la production, promotion de l’économie de la connaissance et de l’innovation, redressement du commerce extérieur.

Aucun de ces défis ne pourra être relevé sans les grandes entreprises, dont l’enracinement en France est une source de création de richesse au service du pays.