Dans une conjoncture économique encore atone, l’évolution récente des prélèvements obligatoires fait apparaître des écarts importants par rapport aux prévisions initiales. Le présent flash fait le point sur cette question.