La relation entre les salaires et le chômage, à la fois en niveau et en évolution, fait partie des sujets d’études majeurs de l’économie moderne. Un cadre d’analyse empirique existe depuis la seconde moitié du 20 e siècle, avec des limites posées par l’observation des faits. Au-delà de la description de ce cadre, ce flash cherche à savoir s’il existe un « paradoxe français » en matière de salaires et à présenter les différentes modalités d’ajustement du marché du travail à la crise économique.