L’Afep considère que la convergence des dispositifs de contrôle des investissements direct étrangers constitue un réel progrès en termes de sécurité juridique et de protection des secteurs sensibles. Elle invite le Conseil et le Parlement européen à améliorer la proposition de la Commission en renforçant encore la protection des actifs stratégiques et en rééquilibrant les obligations entre Etats membres.