Les entreprises de l’Afep ont développé différentes approches et méthodes pour progresser sur la voie de l’augmentation des impacts positifs et de la diminution des incidences négatives liées à leurs activités. Il n’y a pas de recette unique pour mettre en œuvre la diligence raisonnable au sens des Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales (2011), c’est-à-dire le fait pour les entreprises d’élaborer des systèmes permettant d’identifier, de prévenir et d’atténuer les incidences négatives, réelles ou potentielles, de leurs activités, ainsi que de rendre compte de la manière dont elles abordent cette question. Les entreprises réunies en groupe de travail au sein de l’Afep ont néanmoins mis en exergue les points clés suivants permettant de mettre en œuvre les quatre étapes d’un processus de diligence raisonnable :