L’Afep, conjointement avec EcoDa, Eurochambres, EuropeanIssuers, ANSA, Assonime, BDI, Confindustria, Deutsches Aktieninstitut, MEDEF, FEB et IV, a fait parvenir cette lettre aux députés européens. La lettre souligne les dangers du reporting pays-par-pays public.