Prendre en compte les impacts environnementaux, sociaux et sociétaux des entreprises

Les entreprises sont indispensables pour assurer la prospérité de la France. Elles constituent le moteur de la croissance, de l’innovation et de la création d’emplois. Cependant leurs activités peuvent aussi engendrer des impacts négatifs sur la santé, l’environnement ou provoquer des accidents. Engagées dans une démarche de progrès continue, les entreprises de l’Afep font parties des plus performantes en matière de RSE à l’échelle mondiale.

 

Les entreprises de l’Afep sont engagées dans une meilleure prise en compte des impacts environnementaux, sociaux et sociétaux de leurs activités. Preuve en est : les grands groupes français sont déjà reconnus parmi les plus respectueux des standards internationaux en matière de droits humains et de protection de l’environnement

Baromètre Ecovadis : 73% des grandes sociétés françaises développent une RSE adaptée et exemplaire, contre 52% pour la moyenne de l’OCDE.

Les grandes entreprises ont été très nombreuses à prendre des engagements volontaires en matière de RSE qui, combinés à une transparence accrue, produisent des changements concrets. Elles appellent aujourd’hui au renforcement d’initiatives avec les différentes parties prenantes : pouvoirs publics, ONG et organisations internationales. En effet, les entreprises seules ne pourront résoudre l’ensemble des difficultés liées à l’existence d’environnements juridiques différenciés au sein des pays où elles déploient leurs activités. Elles ont besoin, pour répondre pleinement à ce défi, d’un accompagnement constructif de toutes les parties prenantes.

Lieu d’échanges privilégié, l’Afep permet aux entreprises de partager leurs expériences et bonnes pratiques, ainsi que les défis et difficultés rencontrés en matière de gestion des risques RSE liés à leurs activités ainsi qu’à celles de leurs relations d’affaires.

Elisabeth GambertDirecteur RSE et Affaires Internationales

Elisabeth Gambert est Directrice RSE & Affaires Internationales de l’Afep depuis 2013, en charge du suivi des questions de responsabilité sociétale des entreprises et de la coordination des relations bilatérales de l’Afep avec ses associations homologues dans les autres États membres de l’Union européenne. Elle est titulaire d’une maîtrise de droit de l’Université de Vienne (Autriche), d’un DEA de Droit européen de l’Université de Rennes I et du Master Européen de Gouvernance et d’Administration (Université de Paris I Panthéon-Sorbonne). Avant de rejoindre l’Afep, elle a travaillé à Bruxelles, notamment pour la FEDIOL (EU Federation of Seed Crushers and Oil Processors), et à Vienne, au Tribunal de Grande Instance. Elle est co-présidente du groupe de travail « Corporate reporting » de l’association européenne des sociétés cotées, EuropeanIssuers.

Elisabeth Gambert
e.gambert@nullafep.com01 43 59 71 40

Publications

Actualités

13 février 2019

Notation extra-financière : manifeste pour un meilleur dialogue avec les entreprises

L’Afep et le Medef, en partenariat avec le Cliff et le C3D, présentent des recommandations pour améliorer les relations entre organismes de notation extra-financière et entreprises évaluées.

9 mars 2018

Publication du rapport Notat-Senard

Le rapport de la mission « Entreprise et intérêt général » remis ce matin par Madame Nicole Notat et Monsieur Jean-Dominique Senard entérine la reconnaissance du rôle positif de l’entreprise dans la société, en tant que lieu privilégié de la création de richesse et d’emploi.

19 février 2018

Analyse du risque « climat » : Comment améliorer l’évaluation ?

Le risque « climat » est un enjeu stratégique pour les entreprises. D’après une étude du Shift Project pour l’Afep publiée aujourd’hui, les méthodes mises en œuvre pour analyser ce risque sont trop diverses et incomplètes pour permettre une bonne compréhension entre tous les acteurs concernés : entreprises, investisseurs, agences financières et extra financières, acteurs de la notation « climat » …

10 février 2018

Le TOP : Quarante dirigeants des plus grandes entreprises françaises à l’écoute des PME

Samedi 10 février, 40 dirigeants de l'Afep ont reçu 400 PME au CESE et mené plus de 800 entretiens !

23 mars 2017

Réaction à la décision du Conseil constitutionnel sur le devoir de vigilance

A la suite de la décision du Conseil constitutionnel du 23 mars 2017, retrouvez la réaction de l'Afep.