Les entreprises soutiennent le dialogue transatlantique en cours pour éviter une guerre commerciale entre l’UE et les Etats-Unis. Dans l’hypothèse de mesures de sauvegarde, elles invitent la Commission européenne à prendre en compte les droits antidumping existants et à exempter de droits les produits en provenance de Turquie et de l’Espace économique européen. Les éventuelles mesures de rééquilibrage imposées sur les produits américains doivent minimiser l’impact sur les entreprises européennes et être fondées sur une approche strictement économique